logo
MENU

14Contrairement à ce que l’on pensait, le gouvernement wallon n’aura pas attendu la fin du gel des primes énergies, dont la fin était prévue le 21 mars, pour annoncer de manière précise son nouveau système d’aide logement-énergie.

Ce changement qui est simplifié, est surtout marquant de par le fait que désormais les aides sont déterminées en fonction des revenus des demandeurs de primes. Cela concerne les habitations de plus de 20 ans.

Quatre catégories sont concernées : pour les revenus allant de 41 100 à 93 000 euros, la prime de base sera versée. Pour ceux compris entre 31 100 et 41 000, cette prime sera multipliée par 1,5. Pour ceux entre 21 900 et 31 100, elle sera multipliée par 2. Enfin, pour les revenus en dessous de 21 900 euros, la prime de base sera multipliée par 3.

Par contre, pour les revenus supérieurs à 93 000 euros bruts imposables, il n’y aura pas d’accès aux primes logements et primes énergie.

Par ailleurs, si vous avez des enfants, le plafond de revenus sera revu à la baisse, de l’ordre de 5 000 euros par enfants. Ainsi, les familles nombreuses pourront bénéficier plus facilement à des primes plus élevées.

Primes-maison