logo
MENU
Imprimer cet article Imprimer cet article

De l’énergie solaire pour les trains de la Belgique

De l’énergie solaire pour les trains de la Belgique

La Belgique est un petit pays européen qui ne compte que 900 heures de soleil par an et reçoit un rayonnement solaire sur une surface horizontale, oscillant tout au long de l’année entre 0,56Kwh/m2/jour et 5Kwh/m2/jour.  A titre d’exemple, la ville de Buenos Aires a un minimum de 2500 heures de soleil par an, avec un rayonnement qui varie entre 2,06 KWh/m2/jour et 7 KWh/m2/jour). Toutefois, la Belgique a fait le pari sur l’énergie solaire pour réduire les émissions de CO² de leur système de transport de trains et pour atteindre l’objectif fixé par l’UE 2020 : une consommation d’énergie 20 % inférieur à celle de 2005.

 

En 2010, l’opérateur des trains de Belgique, NMBS/SNCB, avec Infrabel (chargée du maintien du réseau ferroviaire) et les municipalités de Brasschaat et Schoten, a investi 15,7 millions d’euros pour installer 16.000 panneaux solaires sur le toit du tunnel de 3.4 km de longueur reliant la ville d’Anvers avec la frontière néerlandaise, avec une capacité estimée de 3,3 GWh/an (suffisante pour alimenter 4.000 trains). L’inauguration était en 2011.

 

Les efforts déployés à cet effet ne se concentrent pas seulement sur la génération d’énergie électrique par des panneaux photovoltaïques, mais aussi sur une formation destinée aux les 3000 conducteurs de trains relative aux techniques de conduite qui favorisent les économies d’énergie, et sur l’achat de trains à basse consommation d’énergie et des systèmes de chauffage/refroidissement plus efficaces. Selon les données de 2012, la flotte de trains de NMBS/la SNCB est composée principalement de trains électriques : 97 % pour le transport de passagers et 89 % pour le transport de marchandises.

 

En outre, NMBS/La SNCB a mis en œuvre des mesures pour réduire l’impact environnemental du système de transport de trains dans son ensemble. Toutes les stations disposent de parcs de stationnement gratuits pour bicyclettes et motos.

 

En plus, ils ont développé également des options pour ceux qui préfèrent une utilisation plus écologique de la voiture. D’une part, ils ont installé des bornes de recharge pour les voitures électriques dans 34 stations. D’autre part, ils ont développé le système Railease. Le système consiste en leasing des voitures de société directement avec NMBS/SNCB, et comprend la possibilité d’obtenir des cartes d’accès libres à tout le réseau de trains, collectifs, métros et tramways.